Mort d'un pionnier des musiques électroniques


29 avril 2022 - 978 vues

Né le 4 août 1947 à Berlin, ce percussionniste converti aux synthétiseurs a été une figure marquante du « space rock » des années 70 aux côtés du groupe Tangerine Dream ou de musiciens  comme Edgar Froese ou Manuel Göttsching.

Klaus Schulze a ouvert la voie à des artistes marquants comme Pink Floyd avec notamment « The Dark side of the moon » en 1973, David Bowie dont on se souvient de  «Low » et « Heroes » en 1977, Kraftwerk, Brian Eno ou Jean-Michel Jarre. Klaus Schulze avait été l’un des premiers artistes à s’intéresser à l’arrivée des synthétiseurs « grand public » pour créer sa musique.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article