Actualités régionales

Un documentaire réalisé par 2 rennais en salle ce mercredi 17 octobre

16 octobre 2018 à 17h08 Par Sylviane LE FUSTEC
Crédit photo : Affiche du film

Il s’agit de Nicolas Champeaux. Né en 1975, il co-réalise avec Gilles Porte le long métrage documentaire « Le procès contre Mandela et les autres», en sélection officielle hors compétition. Nicolas Champeaux, journaliste de formation, a grandi à Rennes et à Chantepie, et est diplômé de la faculté de Droit et de Sciences Politiques de Rennes. Il a été interprète pour des diplômés sud-africains noirs à Rennes, dans la foulée des premières élections libres de 1994. Le dynamisme et l’espoir de ces jeunes de la nouvelle Afrique du Sud l'avaient beaucoup ému à l'époque.
C'est son premier film. Il a rencontré à l’âge de quatre ans Aurélien Chouzenoux, le compositeur de la musique du film. Aurélien Chouzenoux a grandi à Cesson Sévigné, et est diplômé de l’école de cinéma l’INSAS à Bruxelles. Il a lui aussi ciré les bancs du Lycée Jean Macé. Tout comme William Jéhannin. Né en 1973, il a passé son enfance dans le quartier de la Bellangerais. William Jehannin, co-fondateur de la société UFO, est le producteur et le distributeur du film. Il a étudié à la faculté des sciences économiques de Rennes. Les trois bretons sont restés amis et ont mis leurs idées et leurs talents en commun au service de ce film soutenu par Canal Plus et Arte. « Le procès contre Mandela et les autres » sort au cinéma ce 17 octobre.


Synopsis
L’histoire de la lutte contre l’apartheid ne retient qu’un seul homme : Nelson Mandela. Il aurait eu cent ans cette année. Il s’est révélé au cours d’un procès historique en 1963 et 1964. Sur le banc des accusés, huit de ses camarades de lutte risquaient aussi la peine de mort. Face à un procureur zélé, ils décident ensemble de transformer leur procès en tribune contre l’apartheid.
Les archives sonores des audiences, récemment exhumées, permettent de revivre au plus près ce bras de fer.